Comment votre chien communique avec ses congénères ?

Votre chien dispose de quatre principaux moyens de communication, complémentaires les uns avec les autres,  grâce auxquels il  construit et transmet  des messages à ses congénères :

La vue

l’œil du chien est particulièrement bien adapté à la vision nocturne et est capable de distinguer et analyser les mouvements d’un autre chien à des distances importantes (jusqu’à 800 mètres !).  Pour sa communication, cette capacité est donc très importante car tout en étant  loin il peut  détecter plein d’informations.  Rappelez-vous que par contre il a du mal à voir de près ! Pour que votre chien distingue correctement un objet celui-ci doit être placé à moins de 30 cm de lui. En voyant un congénère, votre chien capte et analyse la position de son corps, de sa tête, de ses oreilles, de sa queue et de sa gueule, ainsi que la direction du regard et la vitesse et la trajectoire  à laquelle il bouge. L’ensemble de ses éléments transmet des messages précis : dominance, apaisement, soumission, appel au jeux, peur, agressivité. Savoir  reconnaître et décrypter les différentes postures  adoptées par  votre chien vous donnera accès à une nouvelle dimension, et à une compréhension profonde de votre compagnon .Ça  vous aidera à analyser et comprendre ses interactions et à anticiper ses réactions.

Le toucher

Dès sa naissance le chiot communique avec sa mère à travers le toucher. Une fois adulte il se servira de sa truffe, de son museau et de sa moustache pour rentrer en relation avec les autres.

La voix

En aboyant votre chien peut communiquer à longue distance; le gémissement de l’autre côté n’est pas intentionnel et il exprimerait plutôt une émotion.

L’odorat

Le moyen de communication par excellence de nos amis. En explorant les zones ano-genitales aussi bien que la salive, l’urine et les fèces, les chiens  captent et analysent les messages transmis par les phéromones indiquant  le statut social et toutes informations d’ordre sexuel de leurs congénères.

Les signaux d'apaisementL’apprentissage de la communication se fait à partir de la troisième semaine de vie du chiot jusqu’à ses 3 mois. Cette période, dite de socialisation, est fondamental pour sa future vie d’adulte. Ce sont la mère et la fratrie à apprendre au chiot l’inhibition de la morsure, le détachement et la hiérarchie. Très souvent la mauvaise communication d’un chien adulte dépend d’une séparation précoce de la mère mais peut être aussi dû à une mère peu impliquée dans son rôle..

Au moment de choisir votre chiot il est fondamental de vous renseigner sur ses premiers mois de vie et aussi de faire connaissance avec ses parents, frère et sœur. Et surtout garantissez à votre chien la possibilité d’échanger avec les siens tout au long de son existence !