Promeneur de chiens : La réalité du métier, les enjeux, comment le choisir mais aussi … La promenade collective est-elle adaptée à mon chien ?

juillet 23, 2017 Promenade chiens Paris

balade quartierDans un contexte où faire appel à un tiers pour la promenade et l’éducation de son chien se démocratise, nous souhaitons vous parler de notre quotidien, de notre expérience, en tant que promeneurs de chiens professionnels.
Balade de quartier, promenade collective en forêt, balade personnalisée … la demande de la part de propriétaires est en constante augmentation.  Débordés par les contraintes du quotidien mais en même temps soucieux du bien-être et de l’équilibre de votre animal vous cherchez une réponse, une solution.

Mais comment s’orienter ? Comment choisir la personne à laquelle confier votre  chien ? Comment faire le bon choix ? Ce type de prestation est-elle réellement adaptée à votre toutou ?

Il s’agit là de questions cruciales puisqu’il en va du bien être de votre animal !

Faire appel à un promeneur de chiens, à une pension, à un éducateur canin ou encore à un comportementaliste signifie recruter quelqu’un. En tant que recruteur, nous devrions donc nous intéresser au parcours de la personne en question : quelle est son expérience professionnelle, quel est son approche, sa vision, son éthique et surtout … quelle est sa formation ?

La personne que vous choisirez aura un impact sur votre chien et sur son futur. Donc sur vous aussi.

La réalité du métier et ses enjeux

Parlons un peu de cette profession, qui en fait rêver plus d’un … le bois, les chiens, les grandes balades, la liberté … Vivre de sa passion, c’est pas mal non ?

promeneur de chiens à ParisMais aimer les chiens, avoir grandi avec les chiens, avoir pris soin du chien d’un ami, ne suffit pas à s’autoproclamer promeneur (ou éducateur). Avoir obtenu un CCAD (Certificat de Capacité des Animaux de Compagnie d’Espèces Domestiques) non plus. Mais on parlera de ça plus tard. Le métier de promeneur de chiens n’est pas simple. Il l’est encore moins lorsque l’on souhaite assurer un travail de qualité en ayant à cœur le bien être et la structuration du chien.

Quel est l’objectif de la profession ?

Pour nous : faire progresser votre chien tout en lui assurant la dépense physique et mentale indispensable pour vivre en adéquation avec les besoins propre à son espèce et le maintenir équilibré et en bonne santé.

Pour cela de solides connaissances en éthologie canine, comportement et communication canine sont exigées. Savoir lire, décoder et interpréter les interactions entre chiens, savoir anticiper et assurer la sécurité d’un groupe, savoir guider les chiens pour renforcer les bons comportements constituent la base du métier.
Un promeneur responsable doit gérer l’environnement dans lequel il évolue avec son groupe de chiens (groupe social et non pas meute, merci, il ne s’agit pas de loups).
Mais il doit aussi être réactif et efficace face aux imprévus (conflits, blessures, morsures, fuite d’un chien, …), au moment des rencontres avec d’autres groupes ou avec les chiens de particuliers en balade, quand il croise des joggeurs, des chevaux, des enfants, des pique nique, la liste est loooooongue !
Une bonne maîtrise de soi, et une bonne santé sont indispensables ! Et oui, car on travaille tous les jours, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige, qu’il gèle, et on conduit pas mal non plus ! C’est un travail physique et intense.

Abordons désormais deux facteurs fondamentaux dans le quotidien d’un promeneur :

  • La composition du groupe de balade
  • L’organisation du trajet consacré à la prise en charge et au retour de votre chien à domicile

La constitution de groupes équilibrés est l’élément le plus important du travail du promeneur.

L’analyse du comportement, de la condition physique et du tempérament de chaque chien est primordiale afin de décider de l’intégration ou non d’un nouvel élément dans un groupe existant.
Un rendez-vous préalable à domicile et un nombre de promenades test à définir avec le propriétaire, en fonction des observations du promeneur sur le terrain, devraient être, à notre modeste avis, obligatoires.

Quant à l’organisation de la tournée pour la prise en charge de chiens, qui représente une partie importante de la profession en termes de temps et de dépense d’énergie, une seule règle : faire le plus court possible !
Le promeneur n’a pas d’hélicoptère, malheureusement … le critère géographique est donc essentiel dans le choix de ses futurs clients.

Comment choisir votre promeneur ? promenade pour chiens paris

Tout d’abord ne vous précipitez pas.

Comme évoqué ci-dessus vous êtes en train de recruter quelqu’un et comme dans tout bon entretien on se rencontre, on pose des questions et on se renseigne.

Concernant la formation, vous trouverez souvent sur les supports de communication des affirmations vagues comme « comportementalistes diplômés », « formés auprès des plus grands experts canins » : d’accord mais diplômé où ? Formé auprès de qui ? Ces demandes restent souvent sans réponses …
En ce qui concerne le CCAD : il s’agit de 21 heures consacrées à la législation, notamment en matière d’élevage, de sélection et d’alimentation, qui ne donnent à notre avis en aucun cas les compétences exigées pour exercer un métier quelconque en contact avec les chiens et ne fait pas de votre interlocuteur un professionnel, malgré le fait que la Loi exige au minimum l’obtention de ce papier pour pouvoir exercer. Le brevet professionnel d’éducateur canin, d’une durée de 9 mois en formation continue, reste le seul diplôme à ce jour reconnu par l’État. Il existe également des formations privées très pertinentes, à côté d’autres de qualités variables : soyez attentifs au CV de votre futur promeneur.

A côté d’une formation reconnue, solide et continue, votre promeneur doit aussi avoir un numéro de Siret, (et oui !), une assurance civile professionnelle, une voiture et du matériel adaptés et un contrat à vous proposer.
Un promeneur professionnel veille à ce que chaque chien soit bien au sein du groupe et n’hésite pas à refuser un chien s’il estime que la balade collective n’est pas adaptée à l’individu en question.
Il a les compétences pour évaluer et choisir chacun des membres du groupe et veiller à leur sécurité. Il effectue également un suivi approfondi de l’évolution de votre chien, et tout au long de votre collaboration vous informe de ses progrès aussi bien que d’éventuelles difficultés qui peuvent survenir.

N’acceptez en aucun cas l’utilisation de méthodes coercitives, de colliers dits d’éducation (étrangleurs), à pointes ou électriques. Si votre chien doit être muselé pour intégrer une balade collective, êtes-vous en train de faire le bon choix pour lui ?

Enfin, fuyez ceux qui vous parlent de hiérarchie ! La dominance inter-espèce,entre les humains et les chiens (tout simplement entre espèces différentes), n’existe pas. Et entre chiens, celle-ci est contextuelle ! Pour approfondir ce sujet voici une lecture simple et exhaustive :  » Dominance, mythe ou réalité  » de Barry Eaton.

Quelles sont les clés d’une balade collective réussie ?

promeneur de chiens parisUn groupe équilibré se compose des chiens calmes, dans leur nez, occupés à explorer et à communiquer, à jouer de façon mature tout en restant attentif au promeneur qui l’accompagne et le guide. Si votre groupe est bien constitué, cela devrait être possible.

Ce que l’on ne désire pas ?
Un groupe excité, turbulent, des aboiements excessifs, des courses poursuite, des lancers de balles ou bâtons, des chiens qui foncent sur les autres …

Pourquoi ? Car on souhaite éviter tous conflits liés à la perte de contrôle ou à la protection de ressources. D’autant plus qu’un état d’excitation excessif entraine un stress physique et mental.

Que vous soyez un particulier en promenade, désireux de faire rencontrer des congénères à votre chien, ou que vous soyez client d’un promeneur, choisissez pour votre animal un groupe calme.

Afin de favoriser les comportements exploratoires et une énergie calme au sein du groupe, il est conseillé d’adopter un rythme de marche lent, d’alterner mouvement et phases statiques.

Autre point fondamental : l’importance du respect des autres usagers des parcs et forêts que nous fréquentons.

Les maîtres mots : anticiper et sécuriser.

Par exemple : anticiper le départ des plus gourmands vers une famille en train de piqueniquer paisiblement, rester vigilant à toute rencontres canines, éviter les rencontres frontales entre groupes de chiens et entre son groupe et le chien d’un particulier, un vélo, un joggeur … bref, la base.

Pour nous les devises du métier sont : bien être physique et mental, respect, écoute mutuelle, coopération, partage, choix, liberté d’expression et prise d’initiative.

La balade collective est-elle adaptée à tous les chiens ?

Tous les chiens ne peuvent pas intégrer un groupe de balade. Pour nous c’est une évidence.promenades-pour-chiens-paris-social-dog (4)

Chaque chien est un individu à part entière avec son tempérament, sa sensibilité, sa bonne ou moins bonne sociabilisation et familiarisation, ses craintes, son état de santé…
Très souvent nous sommes sollicitées par des clients qui souhaitent faire appel à nos services pour résoudre les problèmes de réactivité de leur chien.
Mais les conséquences liées à une mauvaise socialisation, la réactivité voir l’agressivité envers les congénères et/ou les humains, ne peuvent pas être résolues ni atténuées à travers des promenades en groupe.
Au contraire, l’immersion que représente ce type de prestation, peut tout à fait exacerber le problème.

Il faut être conscient que la balade collective n’est pas un cours d’éducation canine et que le promeneur n’est pas là pour résoudre d’ éventuels comportements gênants.
Son rôle est avant tout celui d’assurer la sécurité du groupe qu’il a pris soin de composer.
Dans notre vision de la profession le promeneur est aussi la personne qui travaille et renforce le rappel de votre chien, son suivi naturel, l’apprentissage du partage, du renoncement, la gestion émotionnelle (frustration, excitation …) et qui n’oublie jamais de renforcer les bons comportements.

Pour les chiens qui peuvent l’intégrer, la balade collective est certainement bénéfique.

Les interactions entre les congénères permettent à votre chien d’apprendre, perfectionner et entretenir l’art de la communication canine, d’apprendre à vivre dans un groupe, à écouter et à respecter l’autre.
Votre chien pourra apprendre et pratiquer le contrôle de soi, de ses mouvements, de sa morsure ainsi que la maîtrise des signaux de communication.

Soyez toujours vigilant à l’état de santé de votre chien mais également à son âge et à sa morphologie avant de le confier à un promeneur.

Soyez bienveillants avec vos compagnons de vie.

Naturellement Chien (Éducateur Canin et Promeneur de chiens) et Social Dog (Promeneur de chiens) ont souhaité rédiger ensemble cet article, afin de sensibiliser les propriétaires de chiens mais aussi les professionnels du milieu canin à la profession de promeneur de chiens.

Merci de nous avoir lu !

Social Dognaturellement chien